Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014
2020. Association agréée Éducation populaire et Environnement au cœur de l’Économie Sociale et Solidaire
20 chantiers d’insertion, 70 salariés permanents, 464 salariés en contrat d'insertion et 8 Millions € de budget

Inauguration du chantier d’insertion « Bleuñvenn »

LA FLEUR POUR SE RECONSTRUIRE

Ce chantier est né de diverses volontés conjuguées. En premier lieu, une volonté politique portée par le Conseil Départemental 29, de renforcer l’offre d’insertion sur ce territoire ainsi qu’une offre diversifiée sur les supports pour l’association études ET chantiers Bretagne – Pays de la Loire. Rien n’aurait été possible par les proches voisins que sont l’EPCC Chemins du Patrimoine en Finistère, qui a permis à l’équipe de s’installer au manoir, confie des travaux, comme avec la station expérimentale de la chambre d’agriculture avec laquelle nous avançons sur des projets de travaux qui pourraient être confiés à l’équipe.

Ce chantier s’est aussi concrétisé grâce à Brigitte et Bernard de la SCEA Flowers, entrepreneurs investies souhaitant partager leur expérience, leur expertise. Ils ont importés de leur expérience américaine un modèle nouveau, la fleur coupée plein champ, bio. Culture ne nécessitant que peu d’infrastructures et peu d’eau.

Enfin, ce projet existe grâce à l’investissement de l’équipe composée de Frédéric L’Hôte, encadrant technique, l’accompagnatrice socioprofessionnelle et les personnes salariées.

Pourquoi la floriculture 

Le Château de Trevarez est réputé, entre autres, pour son jardin remarquable. La fleur s’est imposée à l’association comme un lien entre agriculture, jardin remarquable et support pouvant permettre aux personnes de se reconstruire. Par ailleurs, il permet de développer une offre de poste plus attractive envers un public féminin, ce qui répond à l’une des demandes du Plan Territorial d’Insertion. Le territoire a des besoins non résolus sur de l’emploi agricole, ce support est l’occasion pour les personnes de découvrir ce secteur riche en opportunité localement.

Les travaux réalisés depuis novembre 2014

Depuis novembre 2014 l’équipe s’est donc attelée au long travail de préparation du terrain, de séparation des souches, puis de plantation des pieds de pivoines. Il marque le début d’une longue existence, car la pivoine a une durée de vie de 60 ans. Cet investissement a été soutenu, par un appui financier du fond départemental d’insertion.

Mais l’équipe ne s’est pas arrêtée là. Elle a également mis en terre plus de 1.300 plants d’Hypericum, Ergium, Physocarpus, genet blanc, symphorines, chardon, aster, de feuillage et de bois de couleur, au printemps complété de d’annuelles telles que tournesols, zinnia, amaranthe, etc…

La surface exploitée représente aujourd’hui 1.6 hectares.

 

Inauguration officielle du chantier d’insertion « Bleuñvenn en floriculture

s’est déroulée le Jeudi 9 juillet 2015 à 17h, en présence de

  • Michaël Quernez, 1er Vice-président en Charge de l’Insertion et de l’Economie du Conseil Départemental du Finistère.
  • Marie Gueye Vice-présidente déléguée à l’Insertion du Conseil Départemental du Finistère.

Avec une visite du chantier et des travaux réalisés

Laisser un commentaire