Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014
2020. Association agréée Éducation populaire et Environnement au cœur de l’Économie Sociale et Solidaire
20 chantiers d’insertion, 70 salariés permanents, 464 salariés en contrat d'insertion et 8 Millions € de budget

L’ancienne voie ferrée peu à peu dégagée

L’association Études et chantiers a débuté un travail de longue haleine en septembre. Il concerne la voie ferrée entre la Lacelle et Neuilly-le-Vendin.

Un chantier de 16,6 km  de long et d’une durée  de plusieurs mois, commandé par le conseil départemental. Il permettra éventuellement la création d’une voie verte ( cyclable et pédestre ), selon Etienne Poupinet, le coordinateur, la redécouverte et le  dégagement  de l’ancienne voie.

Ce chantier emploie une trentaine de demandeurs d’emploi répartis en trois équipes et encadrés par des professionnels des espaces verts.

Hugues Rouzier, encadrant technique de Villaines-la-Juhel explique que les travaux progressent de 100 mètres par jour. Il rassemble des travailleurs de 20 à 61 ans, originaires de la Mayenne et de la Sarthe. Yannick Rivère, de Sillé-le-Guillaume et Gaël Dagoneau, de Fresnay-sur-Sarthe assurent l’encadrement des deux autres équipes.

« L’association offre, par ce type, par ce type d’actions, une possibilité d’acquérir un certificat de qualification professionnelle de niveau 5 dans les domaines de l’abattage, du débroussaillage et du bâtiment. »

précise Hugues Rouzier.

Laisser un commentaire