Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national « Emploi et Inclusion » 2014
2020. Association agréée Éducation populaire et Environnement au cœur de l’Économie Sociale et Solidaire
20 chantiers d’insertion, 70 salariés permanents, 464 salariés en contrat d'insertion et 8 Millions € de budget

CANAPALEA

Retour sur le séminaire final du projet CANAPALEA

Du 18 au 22 juin, Études et Chantiers a accueilli ses partenaires européens pour une semaine de temps forts dans le cadre du projet Canapalea.

La conférence « Matériaux bio-sourcés et bâtiments publics »

Un chantier européen a permis aux participants belges, espagnols, français et italiens de travailler plusieurs techniques de mises en œuvre du matériau chanvre et d’échanger leurs connaissances dans le domaine, sous le soleil breton et dans la bonne humeur.

Un séminaire européen visant à sensibiliser aux atouts du matériau chanvre dans la construction est venu clôturer la semaine en rassemblant une centaine de personnes à Kergrist, près de Pontivy (56). Collectivités, élus, architectes, artisans, ou encore formateurs et enseignants ont pu échanger et en apprendre plus sur le chanvre.
Ces actions sont les dernières du projet Canapalea, qui touche à sa fin après trois années de travail collaboratif à l’échelle européenne sur des activités visant à développer l’utilisation de ce matériau naturel, notamment en outillant mieux les formateurs, artisans et publics éloignés de l’emploi à sa mise en œuvre.

Découvrez une interview à propos de l’utilisation du chanvre sur France Bleu de Nicolas Le Duin, un de nos partenaires chez Constructys, en cliquant sur le lien suivant:
https://www.francebleu.fr/emissions/c-est-la-vie-en-bretagne/breizh-izel/un-seminaire-construction-chanvre-a-kergrist-pres-de-pontivy

Découvrez le reportage réalisé par France 3:
http://bit.ly/tv_canapalea

Présentation du projet CANAPALEA 

Le projet européen Canapalea (en latin, Paille de chanvre), financé par Erasmus+, vise à mieux professionnaliser les acteurs de la construction et rénovation en chanvre tout en sensibilisant aux atouts et caractéristiques de ce matériau naturel.

Les objectifs sont plus précisément de professionnaliser les entreprises sociales et traditionnelles de la construction sur une maîtrise fine des caractéristiques et techniques de mise en œuvre du chanvre, ainsi que de professionnaliser des publics en insertion.

Pour contribuer à la réalisation de ces objectifs, des modules de formation et des outils portant sur quatre techniques de mise en œuvre du chanvre ont été développés, tels que des référentiels d’activités, de compétences, de formation et des outils d’évaluation.

Voici trois techniques ciblées, et des outils destinés à la formation de publics éloignés de l’emploi qui y sont liés :

 

 

Un autre outil créé: le dossier de positionnement pour évaluer les besoins en formation des personnes concernées.

Le projet vise également à faire comprendre aux architectes, économistes de la construction, bureaux d’études, bureaux de contrôle quelles sont les propriétés du matériau chanvre et son utilisation tout en montrant qu’il est possible de construire ou rénover en chanvre pour des donneurs d’ordre publics.

Pour cela, des évènements ont été organisés dans les quatre pays partenaires du projet, et un ouvrage sur la construction chanvre a été créé.

Le projet coordonné par Etudes et Chantiers a été mis en œuvre de 2015 à 2018 avec les partenaires :

  • belges : Le Trusquin (entreprise d’insertion), l’ACFI FIAS (fédération d’acteurs de l’économie sociale) ;
  • italien : l’ANAB (fédération d’architectes, de géomètres et de maîtres d’œuvre en bioconstruction) ;
  • espagnols : Instituto de Baubilogie Espanol (centre de formation et fédération d’architectes en bioconstruction), DOCTUM (association de valorisation du patrimoine) ;
  • et français : Constructys Bretagne (OPCA de la construction), Europe + (cabinet d’accompagnement de projets) et le GIP FAR (Education Nationale pour adultes)

erasmus-logo

5 (100%) 1 vote